25/02/2017

Le constat est alarmant : la biodiversité de notre région est menacée! En effet en 2009, le taux de boisement du Nord-Pas de Calais était le plus faible de France avec 7.3% contre 27,1% de moyenne nationale. Ce manque de couverture forestière engendre de nombreux problèmes environnementaux : disparition de la biodiversité, érosion des sols, inondations…

Face à cette urgence, Emmanuel Druon, le PDG de la société Pocheco* basée à Forest-sur-Marque, a créé l’association Canopée Reforestation. Celle-ci se donne pour mission de développer durablement la surface boisée, en cohérence avec la politique de la Région Hauts-de-France qui souhaite doubler la surface boisée de la région avant 2030. Les habitants et les groupes associatifs locaux micro agissent pour agrandir des espaces boisés et le maillage écologique nécessaire au bon fonctionnement des écosystèmes.

Ne perdons pas le Nord : reboisons-le !

L’association Canopée Reforestation sollicite notre aide pour une plantation participative qui aura lieu le samedi 25 février et dont l’objectif sera l’installation d’une haie de bocage de 230m, comportant 200 plants le long d’une becque** et d’un verger pédagogique chez un agriculteur. Au total ce sont pas moins de 689 arbres et arbustes qui seront plantés!

Ils ont besoin de renfort pour donner un coup de main à la plantation (faire des trous, mettre des végétaux en filets, tailler les racines).
Cette action se situe sur le site de Merris  (59270) de 9h30 à 16h.
Pour les bénévoles inscrits toute la journée, le repas sera offert par l’agriculteur (sandwichs et soupe).
!! Prévoir une tenue d’extérieur non salissante !!

*Entre écologie et compétitivité, Emmanuel Druon, président de Pocheco, fabricant d’enveloppes de gestion, a fait le choix de l’écolonomie. Un modèle de croissance, vertueux et responsable, qui préserve la planète et les hommes et lui assure 70 % des parts de marché en France. Pour ceux qui l’ont vu, il apparaît dans le film Demain.

**En Flandre française on appelait ou on appelle encore localement becque (du néerlandais « beek ») les fossés de drainage de la plaine agricole, ou certaines petites rivières rectifiées ou recreusées pour améliorer leurs capacités de drainage. Elles sont aussi des limites de parcelles.